BIO

Une artiste qui a décidé d'être heureuse et qui vous le rend sur scène.

 

Son bassiste lui dit : « c’est étonnant... ce que tu as écrit n’est pas commun pour une ligne de basse »

- Tu sais, si c’est pas bassistique, on peut la changer, lâche-t-elle alors.

- Non, tu veux rire ! C’est super intéressant ! 

 

Elle compose avec la voix, forcément ça se ressent.

 

Au commencement, une petite fille qui chante à tue tête tout ce qui lui passe par la tête et par les oreilles. Se prenant au jeu, elle entame ses études musicales et vocales dans les institutions de l’enseignement lyrique en France (CNSM) là où, paraît-il, c’est ce qu’on fait de mieux. Mais c'est en Italie (Scuola Musicale di Milano) qu'elle acquière sa technique vocale. Récitals, productions scéniques, mais aussi enregistrements en studios…

Mais, trop à l’étroit dans la statique maison du classique, elle se rêve en chanteuse de chanson contemporaine, et comme elle n'a pas froid aux yeux c'est sans limite qu'elle plonge dans un nouvel univers : le sien.

Longtemps coach vocal et professeur de chant, elle se forme à la MAO. Derrière le micro, elle dézingue les structures pour mieux se construire. Style insaisissable, musique plurielle, réminiscence lyrique. Elle convoque tout en elle, la femme d’amour, d’humour, la femme blessée, redressée, les récits d’une résilience qui font entendre que « le bonheur est en soi, c’est là qu’il se nomme. »

Habillée de ses voix, elle se lance avec son ami looper sur les premières scènes des petits cafés de Paris. Ne se donnant aucune limite dans la découverte, elle a accueilli sur scène du beat-box, des Taïkos (tambours japonais) ou de la clarinette.

Elle produit un mini-album de 6 titres, dispose de deux résidences de travail en Seine-et-Marne mais, (peut-on parler de catastrophe ?) le projet n’arrive pas à se détacher de l’immobilisme de son équipe d’alors. Bouleversement et changement de cap.

La musique retrouve sa demeure, dans les corps, efficace, sans bla bla, sans excuses. Le voyage ne fait que commencer…

Ses compagnons musiciens d’aujourd’hui l’ont bien compris. D’un goût sûr et tout aussi éclectique que la demoiselle ils apportent la solidité qui lui manquait. L’équilibre est là aujourd'hui, entre l'espièglerie de Nicolas Esperne aux claviers, la robustesse d'Alexis Ludovic de Lys à la basse, l'audace de Jean-Baptiste Perraudin à la batterie et la flûte traversière solaire de Sandra Ellama. Ils égayent ensemble les petites scènes Parisiennes et d'Ile-de-France - La Barricade, Le Piston Pelican, L'entrepôt, La péniche L'improviste, le SwanBar...

Dans ses nouveaux atours aux facettes multiples de pop, de jazz, d'électro mais pas que, on retrouve l'âme de la demoiselle. Imposant l’éclat d’un son élégant et maîtrisé, légère mais sombre, forte mais drôle, elle offre une musique toute en images que chacun peut s'approprier.

Pour faire partie du voyage, rien de plus simple que de venir la voir en concert.

Cette voix se tient debout prête à vous rencontrer.

2012

naissance de mademoiselle Théodore.

Premier concert au Batofar (Paris)

2013

Résidence au Théâtre du Moustier à Thorigny-sur-marne (77)

2014

Sortie de son premier EP de 6 titres Autoproduit.

 

Lauréate du concours

« KR découvertes 2014 »